Recherche
Image Globale





































Tourisme de Mémoire

Offre

90 sites recensés dont 68% de cimetières, ossuaires ou nécropoles.
95% des sites sont des sites dont l’entrée est gratuite (difficultés d’estimation de la fréquentation)
80% des sites de la première guerre mondiale sont situés dans la Marne

Fréquentation
Le tourisme de mémoire dans son ensemble en Champagne-Ardenne représente un volume régional estimé à environ 340 000 entrées (gratuits et payants). 
En 2017, 16 sites ont répondu à notre enquête. 7 sites enregistrent une fréquentation de plus de 10 000 entrées. Le volume global des sites payants ayant bien voulu répondre à notre enquête en 2017 globalisent un total de 250 000 entrées.

Impact de l’effet centenaire de la Grande Guerre
L’effet centenaire s’est essoufflé depuis 2014 mais il y a bien eu un effet centenaire. La fréquentation des sites, malgré cet effet reste supérieure à celle avant le centenaire. Des sites ont émergé en termes de fréquentation comme La main de Massiges par exemple.
En 2014, l’effet centenaire sur les sites Grande Guerre a provoqué un doublement voire triplement de la fréquentation de la plupart des sites mémoriaux. L’effet s’est d’ailleurs étendue aux sites mémoire des différents conflits.
L’effet centenaire a été porté par les étrangers et notamment les Belges, les Néerlandais, les Allemands, les Américains, les Australiens, la clientèle senior, les scolaires, les programmations des TO agences de voyages et autocaristes

Typologie de clientèle
Une fréquentation française à 69%
Une présence faible des Britanniques au regard des fréquentations touristiques connues et de l’intérêt a priori pour ce type de sites
Forte présence des populations de proximité (NPDC : 5%, Rhône Alpes: 5%, Lorraine : 5%)
Forte présence de retraités à 28%, des employés et des cadres supérieurs
Des CSP plus populaires que dans la clientèle touristique traditionnelle de la Champagne-Ardenne, caractéristiques de la fréquentation des sites de mémoire
Un profil des ménages assez classique avec toutefois une présence discrète des couples avec enfants de moins de 15 ans
Un profil Nature et Culture
Des activités centrées autour de la visite de sites (43%), de villes (42%), de la promenade et randonnée (33%), de la détente et repos (20%)
Importance de la visite à la famille et aux amis 
Une abondance de « petits » sites caractéristiques de la région 
14% des répondants citent les sites de mémoire militaire comme ayant participé au motif du séjour
Une durée de séjour qui fait la part belle aux courts séjours
Un séjour à l’hôtel avec une importance notable du séjour chez parents et amis et en chambre d’hôte
Un rapport affectif aux sites de mémoire . 

Découvrez nos deux publications sur le sujet...


   



       

 

<