Recherche
Image Globale

Fréquentation > Hôtellerie de plein air > 2014

Champagne-Ardenne

 

 Une fréquentation en recul

 

La fréquentation des campings de Champagne-Ardenne enregistre en 2014 un recul de fréquentation de -3.40% de nuitées.

La Champagne-Ardenne représente 0.6% des nuitées nationales en hôtellerie de plein air. Elle se place en dernière position des régions françaises.

Les Français (+8.60%) sont revenus alors que les Etrangers (-10.69%) enregistrent un recul de fréquentation au niveau régional. 

57.5% des nuitées sont d’origines étrangères.
A l’inverse de l’année dernière, seul le département des Ardennes recule et très fortement (-25.89% de nuitées) alors que les 3 autres départements progressent ou stagnent.
Le département la Haute-Marne détrône d’ailleurs les Ardennes en termes de volume d’accueil de campeurs (30%).
61% des nuitées ont lieu en juillet et août dans ce type d’hébergement. Ce sont d’ailleurs en plein cœur de saison que la fréquentation a reculé (-11% et -13% par rapport à 2013).
Les nuitées 3 et 4 étoiles représentent 63% des nuitées totales avec les non classés. Les nuitées dans les emplacements équipés constituent 18% des nuitées totales.

Analyse par département

Le département de Haute-Marne est le premier territoire d’accueil des nuitées de campeurs avec près de 3 nuitées sur 10. Il se classe 69ème sur tous les départements métropolitains. L’Aube arrive ensuite en 73ème place, suivie des Ardennes 76ème place et de la Marne (82ème place).
La part d’étrangers est très forte notamment pour le département de la Haute-Marne.

Seul le département des Ardennes reculent fortement de plus de 25% alors que les autres départements sont stables ou en hausse. Le meilleur résultat est enregistré par l’Aube (+13.95%).

La Marne enregistre une part très faible de nuitées en emplacements équipés (5%) soit l’une des plus faibles de France avec la Meurthe et Moselle (2%) et la Meuse (5%). La moyenne nationale se situe à 36.71%.  La plus forte part au niveau de la région, est enregistrée dans les Ardennes (14%), suivie de la Haute-Marne (12%). L’Aube connaît aussi un taux très faible avec seulement 6% des nuitées réalisées dans des emplacements équipés.

Clientèles : forts reculs des étrangers


Les Néerlandais restent la première clientèle étrangère (53% des nuitées étrangères).
Les Etrangers (-10.7%) voient leur fréquentation diminuer alors que les Français progressent (+8.6%). 
Les Français représentent 42.5% des nuitées régionales. 

Les Néerlandais représentent la première clientèle étrangère avec 31% des nuitées totales et reculent de 6.4%.
Les Britanniques représentent le 2ème  marché avec 10%. La région a perdu 1/4 des nuitées britanniques dans l’hôtellerie de plein air.
Les Belges et Allemands suivent et connaissent un retrait du même ordre (-7.8% et -7.6% respectivement).
La présence de la clientèle française est plus forte dans les Ardennes (1 nuitée sur 2) alors qu’elle légèrement supérieure à 1 nuitée à 4 en Haute-Marne. Dans ce dernier département d’ailleurs, les Néerlandais sont largement représentés ; dans l’Aube ce sont les Britanniques.

Tendance continue depuis plusieurs années : recherche de la qualité et de confort

En Champagne-Ardenne, la part des nuitées en locatif s’élève à 18% en 2014. 
La part des nuitées a progressé de 2.5 points en 1 an. 

L’essentiel des nuitées équipées se fait dans les 3 à 5 étoiles. 
Cette proportion continue de progresser. Les nuitées 3 à 5 étoiles représentent 63% des nuitées sachant que 21% des nuitées se font dans les terrains non classés.

Les étrangers sont davantage attirés par les emplacements 3 et 4 étoiles (64% contre 61% pour les Français).
Les Français recherchent davantage les emplacements équipés de mobil-home,...29.5% des nuitées françaises contre seulement 9.5% des nuitées étrangères. 

 

Un taux d’occupation qui progresse légèrement...

Le taux d’occupation se fixe à 26.9% en Champagne-Ardenne, il gagne 0.5 point alors que la fréquentation a reculé. Ceci est la conséquence d’une baisse plus forte de l’offre (-9.4%) que la baisse de la demande (-7.7%), conséquence du retrait de 2 terrains du parc régional.

Il culmine à 37.5% en août.
Les taux d’occupation mensuels ont progressé en début et fin de saison (mai, juin et septembre).


Les emplacements nus affichent un taux d’occupation plus faible que ceux du locatif : 26.11% contre 32.56% pour les locatifs. Le taux d’occupation des emplacements locatifs grimpe même à 49.6% en août.

Le taux d’occupation est le plus fort dans les 3 et 4 étoiles avec 31.4% contre 29.29% seulement pour les 1 et 2 étoiles.

L’Aube détrône la Haute-Marne et prend la première place du podium (31.34% et 30.5% respectivement).


Durée de séjour...en retrait



La durée moyenne de séjour se fixe, toutes nationalités confondues, à 2.28 jours. 

Les Français séjournent plus longtemps dans les campings de Champagne-Ardenne (3.16 jours). Les Etrangers ne restent que 1.89 jour en moyenne.
La durée de séjour est assez stable.

Le département des Ardennes, qui enregistre la plus forte durée de séjour (2.85 jours). La Haute-Marne et la Marne connaissent la plus basse durée de séjour (2.1 jours).

La durée de séjour est beaucoup plus forte dans les emplacements locatifs (4.31 jours). 

Plus on monte en qualité et en équipement et plus la durée de séjour progresse. 
Dans le locatif 3 et 4 étoiles, la durée de séjour grimpe à 4.58 jours.

 Source : INSEE DGCIS ORTCA


L'essentiel....

Fréquentation 

Toutes clientèles

Français

Etrangers

Arrivées

269 731

82 757

186 976

Nuitées

615 870

261 591

354 279

Occupation

Toutes catégories

Emplacements nus

Emplacements locatifs

Emplacements disponibles

879 201

771 824

108 078

Emplacements offertes

236 728

236 728

35 191

Taux d'occupation

26.9

26.1

32.6


Pour en savoir plus, téléchargez l'Echos Tourisme "Cahier de l'hôtellerie de plein air 2014"