Recherche
Image Globale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gîtes ruraux en service réservation > 2011

 
 
La fréquentation des gîtes ruraux en service réservation a reculé cette année : -4.9% de nuitées en comparaison de 2010. Elle retrouve le niveau de 2009. Ils enregistrent près de 232 250 nuitées en 2011.

Elle a diminué dans tous les départements (Ardennes -7.3%), Aube (-1.2%) et Haute-Marne (-14%)) à l’exception de la Marne qui affiche un volume de nuitées stable.
Les Français représentent 73% des nuitées totales.

Les premières clientèles étrangères (8% des nuitées totales) sont les Belges et Luxembourgeois. Leur fréquentation a reculé de 9%.

Les Néerlandais arrivent en seconde position avec 5% et ont enregistré également un retrait de fréquentation(-3%). Cette clientèle est plus présente dans les Ardennes et dans la Haute-Marne, de part les caractéristiques de ces territoires.

Le département de l’Aube (32%des nuitées) et celui des Ardennes (31%) sont les deux premiers départements d’accueil des nuitées régionales.

Taux d’occupation : 42% sur chacun des départements
(hors Haute-Marne)

Le taux d’occupation dans les Ardennes, l’Aube et la Marne s’élève à 42% respectivement.

Le nombre de semaines offertes a diminué de 1.2% alors que le nombre de semaines louées de 2.9%.

La baisse de semaines louées s’est surtout opérée en début d’année de janvier à avril.


Résultats par département  

Ardennes

Les gîtes ruraux en service réservation des Ardennes enregistrent 73 320 nuitées soit un recul de 7.3% de nuitées par rapport à 2010.
Toutes les clientèles ont reculé.
Les Français qui représentent 71.9% des nuitées du département, enregistrent une baisse de -8.7% de nuitées.
Les étrangers eux aussi avec -3.4%. Toutes les principales clientèles reculent : les Belges (-8.1%), première clientèle, les Néerlandais (-13.5%), les Britanniques (-6.7%), les Allemands (-69.6%).

Le taux d’occupation se fixe à 42.1% et progresse de 1.8 points grâce à une baisse plus faible de la demande que la baisse enregistrée par l’offre.

Le nombre de semaines louées par gîtes s’élève à 21.89 soit +4% par rapport à l’an dernier.

 


Aube

Les gîtes ruraux en service réservation de l’Aube enregistrent 73 756 nuitées soit un recul de 1.2% de nuitées par rapport à 2010.

Les Etrangers enregistrent une hausse de +46.6% de nuitées grâce aux Allemands (+111%) et aux néerlandais (+27.7%). A l’inverse, les autres clientèles étrangères ont enregistré un recul de fréquentation. Les Français qui représentent 72% des nuitées du département =, connaissent un retrait de 12.3%.

Le taux d’occupation se fixe à 42.2% et perd près de 2 points.

Le nombre de semaines louées par gîtes s’élève à 19.

 


Marne

Les gîtes ruraux en service réservation de la Marne ont enregistré 50 981 nuitées en 2011 soit une fréquentation quais-stable (+0.3%). C’est la clientèle étrangère qui est dans ce département et particulièrement la clientèle Belge (+3.1%) est venue plus nombreuse (+15.2%) contrairement à ce que l’on a pu observer en 2011 dans pratiquement tous les modes d’hébergements et territoires. Les autres clientèles étrangères (Britanniques (-32.3%), Allemands (-26.8%), Néerlandais (-1%)) sont en recul.
Les Français, qui représentent 67% des nuitées dans ce département ont reculé légèrement (-4%).

Le taux d’occupation se fixe à 42% soit une baisse de 4.7 points, qui s’explique par un effet d’offre : hausse de l’offre alors que le nombre de semaine louées n’a reculé que faiblement.
 


Haute-Marne

 Les gîtes ruraux en service réservation de Haute-Marne, enregistrent 34 186 nuitées soit -14% de nuitées. Cette baisse est attribuable à un fort recul des étrangers et des européens en particulier (-59.9%).

Les Français, qui représentent 86% des nuitées, ont progressé (+5.9%).

Seuls les Néerlandais, première clientèle étrangère du département avec 40.75% des nuitées étrangères, sont venus plus nombreux que l’année précédente.

Les Allemands (-93.9%), les Belges (-45%), les Britanniques (-85.5%) affichent eux des retrait très sensibles.
 

 
 
 
 
Voir l'offre