Recherche
Image Globale

Fréquentation > Hôtellerie > 2010

Champagne-Ardenne

 

 

 

 

 

 

 

 Une fréquentation en léger progrès

L’hôtellerie de Champagne-Ardenne enregistre une légère progression de sa fréquentation : +1.1% de nuitées par rapport à l’année 2009.
Mais, les effets de la crise sont encore perceptibles : le volume annuel 2010 reste inférieur de plus de 100 000 nuitées à celui de 2008 soit un manque à gagner en termes de recettes pour la région de près de 12.7 millions d’euros. L’évolution nationale se situe autour de +2.2 %.
 
Saisonnalité
Les plus fortes diminutions de fréquentation se sont opérées en janvier (-1.5%), en février
(-1.4%), en mai (-3.3%), en octobre (-2.7%) et en décembre (-4.3%).
  
Répartition par zone
La Marne détient 53% des nuitées hôtelières 2010 en Champagne-Ardenne. Ce département a gagné 2.5% de nuitées par rapport à l’an dernier. L’Aube suit avec + 2.3% de nuitées.
Par contre, les Ardennes et la Haute-Marne ont connu des baisses de fréquentation : -4.2% et -2.6% de nuitées respectivement par rapport à 2009. 
 
Répartition par nationalité
Les Français représentent 69% des nuitées régionales. Ils sont venus légèrement plus nombreux (+1.1% contre 2% au niveau national). Ils sont plus présents dans les Ardennes (74%), l’Aube (75%) et la Haute-Marne (74%).
Les Etrangers sont plus présents sur la Marne (37%). Ils ont enregistré en région, à l’image de la clientèle française une progression : +1%.
Mais, les résultats sont contrastés selon les nationalités.
Ainsi, si les Britanniques (+1.6%), les Belges (+0.4%), les Allemands (+3.2%) et les Espagnols (+4.6%) sont venus plus nombreux ; les Néerlandais (-14.7%), les Italiens (-5.8%), les Américains (-2.1%) et les Suisses (-2.4%) sont en recul. Par contre, les clientèles chinoises et du Moyen-Orient progressent de façon très forte : +71.4% et + 67.1% respectivement.
Les Britanniques conservent leur première place avec 11% des nuitées réalisées en Champagne-Ardenne. Malgré la hausse enregistrée cette année par cette clientèle, le niveau des nuitées 2010 reste inférieur de près de 62 000 nuitées à celui de 2008, ce qui représente près de 6.6 millions de chiffre d’affaires en moins pour l’économie champardennaise. 
 
Durée moyenne de séjour
La durée moyenne de séjour est stable : 1.38 jour. La plus forte durée de séjour est observée dans les structures indépendantes 1.42 jour. La plus faible est dans les hôtels 3 étoiles (1.33 jours). 
 
Hôtellerie de chaîne / hôtellerie indépendante
La part de l’offre en nombre de chambres par jour d’ouverture s’élève à 54.8% en Champagne- Ardenne pour l’hôtellerie indépendante. C’est dans la Haute-Marne que cette part est la plus forte 78%. A l’inverse, la Marne compte beaucoup moins d’établissements indépendants (48% des chambres par jour d’ouverture) et l’Aube (49%). Ces établissements sont traditionnellement plus présents dans le milieu rural.
La part des nuitées dans les établissements indépendants s’élève à 50.6% dans la région. 
 
Taux d’occupation en baisse
Le taux d’occupation se fixe cette année à 55.7%. Il a gagné 0.2 point par rapport à 2009.
Les catégories de confort 0, 3 et 4 étoiles ont progressé : +2.2, +1.8 et +2.9 points.
Cette année, le département de l’Aube rejoint l’indice de la Marne, traditionnellement leader : avec 58% pour l’Aube contre 58.2% pour la Marne.
Les meilleurs indices sont observés sur Troyes et sa région (63.4% avec +4.1 points) qui détrônent Reims et sa région (61%).
En Champagne-Ardenne, les hôtels de chaîne enregistrent des taux supérieurs aux hôtels indépendants (63% contre 49.7%), les hôtels de chaîne étant plus largement installés dans les centres urbains plus fréquentés.
Les hôtels 0 et 1 étoile enregistrent un taux d’occupation de 60.4%, les 2 étoiles 53.3% et les 3 et 4 étoiles 55.9%. 
 
Pour en savoir plus, téléchargez le Cahier de l'hôtellerie 2010...